Tunis...Parfum de couleurs...

Le parfait voyageur ne sait où partir…

Mais le parfait amoureux sait où périr…

Vers toi il ira et finira en martyr…

Blessé du cœur et malade du désir…

Victime du destin et ne saura choisir…

Laisser sa princesse…agoniser et fuir…

Ou…

Toucher à ce feu…jouir… et mourir pour guérir...

Amine Manai (message d'un tunisien à l'étranger à sa ville )